Notes of Obsession est un jeu développé par Creaky Stairs Studio. Après 10 semaines de dur labeur, l’équipe composée de 10 étudiants suédois de l’Université de Skövde nous livrent un petit bijou d’horreur pure.

#Malsain

Notes2L’histoire est assez courte et très simple. On contrôle une femme dont le mari est tout le temps en voyage et qui, pour se faire pardonner, lui a offert une boite à musique. Évidemment, il aurait dû s’abstenir. Ce genre d’objet, aussi simple soit-il, renferme souvent des choses cachées, des choses qui ne devraient jamais refaire surface. C’est ainsi que l’on est lâché dans une maison accueillante aux premiers abords, mais c’était sans compter sur de viles esprits qui veulent notre peau.

Une fois le jeu lancé, on est immédiatement frappé par les graphismes ! C’est tout simplement magnifique. On s’y croirait. La vue à la première personne nous plonge immédiatement dans l’aventure et sublime l’expérience ; on se sent littéralement écrasé par la solitude de notre avatar. Une maison qui, au départ, semblait normale, va se révéler à nous comme un lieu de terreur. Le flou de mouvement est vraiment du plus bel effet et on se surprend à regarder partout dans la maison pour simplement admirer le travail des développeurs. Sur le coup, ils ont fait du super boulot !

La complexité dans la simplicité

Le concept de Notes of Obsession est très simple. Il s’agit d’utiliser le cadeau du mari pour trouver des symboles dans la maison. À chaque fois que l’on utilise la boite à musique, lesdits symboles apparaissent. Cependant, à chaque utilisation, des phénomènes étranges se produisent. Les lampes clignotent, on en entend des bruits bizarres et la bande-son opère un changement subtil mais perceptible. Tout fonctionne à merveille.

Ce simple objet, une boite à musique,Notes s’avère être un instrument d’épouvante absolument fantastique. Pour pouvoir avancer dans le jeu, on est obligé de la faire fonctionner, mais cela signifie que l’on s’expose à toute sorte de choses que l’on préférerait garder loin de soi. Le gameplay repose sur une seule mécanique et se révèle d’une efficacité prodigieuse. Pendant toute l’aventure, on est tiraillé entre la volonté d’avancer et l’envie de ne simplement pas toucher à cette satanée boite à musique qui nous glace le sang.

Des portes qui claquent, des grincements, des silhouettes… La peur s’intensifie à chaque instant. Les objets de la maison, aussi insignifiants soient-ils, finissent tous par devenir oppressants. On préférerait que la maison soit vide, qu’il n’y ait ni fauteuil, ni chaise, ni cadre, rien… De plus, vu que l’on doit chercher des symboles cachés, on est concentré, occupé à regarder dans chaque coin et recoin. On finit au bout d’un moment par oublier que l’on avait peur et, par un claquement de porte, Notes of Obsession nous rappelle à l’ordre. Ces montagnes russes d’émotions sont les bienvenues dans un jeu d’horreur tel que celui-ci. Dans certains titres du genre, les développeurs font l’erreur de vouloir maintenir un niveau d’horreur constant. Alors qu’ici, tout le génie de l’équipe de développement réside justement dans ce va-et-vient incessant qui nous tiraille et nous use du début à la fin.

Notes3

Notes of Obsession est un titre incroyable, bien qu’extrêmement court. Après 10 semaines à peine de développement, les étudiants de chez Creaky Stairs Studio nous offrent un bijou en or massif. Le jeu est gratuit et mérite amplement que l’on s’y intéresse. N’hésitez plus et foncez le télécharger !

Vous pouvez télécharger le jeu ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here